02 03 02 03 01
Connexion    
Enregistrement
Evènements à venir
Mois précédentAou 2018Mois suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Aujourd'hui
Menu Principal
Actualités > A voir > La Maison de Jules expose MARC DRAY

La Maison de Jules expose MARC DRAY

Publié par Christian FEVRIER le 11-03-2016 17:50 (957 lectures)

La Maison de Jules expose MARC DRAYMarc Dray
UP-CYCLING SCULPTURES ET POEMES

D’APRES "LE VILAIN PETIT CANARD» DE HANS CHRISTIAN ANDERSEN

DU 26 MARS AU 17 AVRIL 2016
Vernissage le 26 MARS 2015 a partir de 18h
La maison de jules
Ouvert de 10h a 18h / Ferme le mardi
1 place des canadiens 76119 varengeville-sur-mer
0235842897 / Contact @ lamaisondejules.com

Marc Dray crée des sculptures insolites dotées d'une âme dans sa Galerie Marc Dray, 4 rue Béthencourt, à Dieppe. Tél : 0235061916.

Né sous le signe du Taureau dans les années 50, le petit Marco passe une enfance solitaire dans une turbulence créatrice. A 12 ans, il scie les pieds du fauteuil du cabinet de son avocat de père pour en faire un siège éjectable d’avion de chasse.

Jeune homme timide, il rêve d’horizons lointains, cherche l’aventure à tout prix et la trouve en Afrique en représentant des sociétés d’engineering françaises.

En 1985, de retour en France, il installe son atelier dans le Marais.
De 1986 à 1991, premières expositions avec le mécénat Aéroports de Paris de sculptures mécaniques (voitures, trains, avions…) réalisées à partir de pièces de machines industrielles peintes au pistolet. L’effet final recherché est celui d’une atmosphère : la course automobile, la frénésie d’une locomotive lancée à toute vapeur, la magie d’un voyage en avion...

A partir de 1995, il s’adonne à l’illustration d’œuvres littéraires qui lui sont chères et expose notamment à l’hôtel Ritz (Hemingway : « le Vieil Homme et la mer », « En avoir ou pas », «Le soleil se lève aussi», à l’Espace Saint- Exupéry («le Petit Prince», «Courrier sud», «Citadelle»), à l’Espace Kronenbourg Aventure (Rimbaud : «le Bateau ivre»)…
Dans les années 90, la galerie Renaud Richebourg, dans le Marais à Paris, abrite longtemps ses sculptures.

En 1995, Hugo Pratt, peu avant sa mort, l’autorise à interpréter librement son oeuvre «Corto Maltese».
Beaucoup plus délicates sont les interprétations de l’univers d’Hergé car les ayants droits lui imposeront de masquer les personnages figurant sur les sculptures présentées au public. Cependant de nombreuses pièces destinées à une clientèle privée seront réalisées.

En 1998, commandes publiques à l’université de Bretagne occidentale, à Brest, grâce à Yves Moraud (président de l’abbaye de Daoulas) : exposition dédiée à Victor Segalen, hommage à André Malraux.

Depuis 1998, le rez-de-chaussée d’un ancien couvent-hôpital du XVIIe siècle à Dieppe (4, rue Béthencourt) est devenu son domicile et en 2009 la Galerie Marc Dray.

Dans sa crypte-atelier, il réalise sur commande lampes, chaises, meubles, portes ou transforme à la demande un meuble ou un objet qui-ne-plaît-plus en une sculpture unique, un objet inanimé doté d’une âme.

(texte Myrisis Kahn)


Estimation 0.00/5
Estimation: 0.0/5 (0 votes)
Les votes sont désactivés !
Ce site est propulsé par XOOPS The XOOPS Project --- Nous contacter Contactez Sofia --- Mentions légales Mentions légales